Bilan du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE)

 Groupemedaillejustine

Le festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE) s’est déroulée du 19 au 29 juillet à Baku en Azerbaïdjan. 

 

Composition de la délégation française 

  • Direction technique nationale : Virginie THOBOR, directrice technique nationale et Patrice MOURIER, directeur de la performance 
  • Encadrement technique : Xavier BEAUFORT, Alain BERGER, Gilles BUATOIS 
  • Encadrement médical : Aurélie BASSET 
  • Arbitre : David REY 
  • Athlètes sélectionnés : Justine VIGOUROUX, Amel REBIHA, Joséphine HAEMMERLE, Chadia AYACHI, Marielle GRAFF, Gildas CHAMBINAUD, Yanis NIFRI, Jules GARDETTE, Ewan LEPRINCE. 

 

Bilan de la compétition 

On félicite Justine VIGOUROUX, porte drapeau de la délégation française, pour sa médaille de bronze qui a ouvert la porte des médailles des équipes de France. Les lutteuses et lutteurs ont fait preuve d’une bonne attitude tout au long de la compétition et dans les temps collectifs. Ils sont à l’écoute des entraineurs et respectueux des consignes. Du point de vue général, les jeunes manquent de conditions physiques pour aborder les compétitions internationales de référence. Ils ne présentent pas de techniques fortes et n’ont pas de stratégie de combat, ni de contrôles forts. Ils manquent d’agressivité offensive. 

Au niveau médical, les jeunes ne sont pas demandeurs de soin. Les récupérations post match ne sont pas systématisées et notamment après les défaites. Il est important de les sensibiliser aux soins et à la récupération. A noter que pour tous les déplacements en avion, il est nécessaire de se procurer des chaussettes de contention. Par ailleurs, il est important que chaque athlète puisse apporter à titre individuel sa boisson de l’effort et ses affaires personnelles (serviette, gourde…). 

 

 

 LUTTE 

GRECO ROMAINE 

OBJECTIF : Athlètes classés. 

Les trois athlètes n’ont pas gagné un match et ont perdu sur des grandes supériorités. Zéro point de marqué sur l’ensemble des matches. Certains athlètes préparaient les championnats du monde et ne luttaient pas dans la catégorie. 

Points à améliorer : 

  • Les contrôles 
  • Mise en mouvement 
  • Condition physique 

 

LUTTE FEMININE 

OBJECTIF : 2 médailles étaient attendues et une place de finaliste. L’équipe féminine présentée au FOJE était la plus performante avec 5 filles engagées. Justine a pu rebondir dans une nouvelle catégorie où étaient présentes les meilleures européennes et a remporté une médaille de bronze. 

Les autres filles ont progressé et ont donné le maximum de ce qu’elles pouvaient faire. Cette progression n’est pas suffisante pour atteindre le niveau international européen ou mondial. Une belle surprise avec Amel Rebiha qui termine 5ème. A signaler, une blessée, finaliste au championnat d’Europe cadette. 

Points à améliorer : 

  • Condition physique 
  • Lutte structurée et des techniques fortes 
  • Agressivité offensive 

 

LUTTE
LIBRE                     

 

 

OBJECTIF : Une médaille. 

Des matchs auraient dû être gagnés mais ne l’ont pas été. Trop d’approximation sur la garde, les saisies, les contrôles qui entrainent des erreurs. Jules Gardette est en progression. 

Points à améliorer : 

  • Engagement immédiat dans les combats 
  • Condition physique 
  • Une technique effective forte 

 

Les FOJE ont été l’occasion d’échanger entre l’encadrement et la direction technique nationale sur les jeunes, leur niveau, leur progression, pour préparer la génération 2024 et 2028. 

Justine alain